Le journal qui retourne le couteau dans l’info

Le Correspondant, journal d'Investigation et du grand reportage

Le journal qui retourne le couteau dans l’info

23 octobre 2021

Eduardo Febbro

Le monde d’après

Depuis l’arrivée du coronavirus, les désaccords à l’intérieur de l’Europe n’ont jamais été aussi profonds, les américains font cavaliers seuls contre la pandémie et la Chine tente de se glisser dans la brèche pour reprendre le leadership. Le constat est cinglant : le monde des valeurs de l’après-Seconde Guerre mondiale n’est plus qu’une fiction. Et c’est bien ce vaste territoire, qui a été exploré par le Professeur Bertrand Badie. Enseignant et chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI), Professeur à l’Institut d’études politiques de Paris, Bertrand Badie avait développé des œuvres qui abondent, au cœur de cette crise sanitaire, comme une prémonition. En 1995, c’est La fin des territoires (Fayard) qu’il prédit.

Lire la suite
Leco en image

Full Moon

Borderline est une émission du Correspondant, présentée par Tristan Delus. Cette fois, il vous emmène en mer de Chine, à la découverte de l’une des fêtes les plus folles du monde, pour la pleine lune : la Full Moon Party. Chaque mois, ils sont des milliers à s’y rendre, ils viennent de France, d’Amérique ou du Moyen Orient. Avec une seule règle : s’éclater jusqu’au lever du jour. Et sans modération !

Suivez-nous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
l’instant t

Manu militari

Nous ne sommes pas en guerre, Manu ! La guerre, tu ne sais pas ce que c’est. Moi, je suis comme toi ; je ne

Photo de Morad Ait-Habbouche

Avoir 30 ans… en quarantaine

  Les premiers jours d’une condamnée La nouvelle est tombée comme un verdict : deux semaines de confinement. Une autre version de cette sentence est

Maison close à la Jonquera, Espagne, aux temps du coronavirus

L’amour aux temps du corona

François Missen, 87 ans, est grand reporter et double lauréat du prix Albert Londres et du prix Pulitzer. Depuis sa résidence espagnole, il raconte sa

Les diafoirus du coronavirus

Le cas des pays asiatiques, dans la gestion de la crise du covid-19, jette une lumière crue sur les insuffisances et les incohérences de la France et de l’Italie. Leur réponse au coronavirus a été un désastre.

L’hôpital en réanimation

Après dix longues années de guerre ethnique et confessionnelle, c’est le Covid-19 qui s’acharne contre la Serbie. Avec des hôpitaux non rénovés depuis l’ère communiste, et un système politique englouti par la corruption, le pays a opté pour la totale : état d’urgence, couvre-feu et lâchage de l’armée dans les rues.

Paris n’est plus Paname

Une premonition : le musée de la Libération de Paris propose, depuis le mois de février, une exposition sur « les Parisiens dans l’exode de 1940 ».