Le Correspondant, journal d'Investigation et du grand reportage

Le journal qui retourne le couteau dans l’info

17 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ce que l’on sait de l’hospitalisation de Fellag

L'humoriste, Mohamed Fellag

INFO LE CORRESPONDANT. L’humoriste et interprète kabyle, âgé de 74 ans, a été victime d’un malaise, « peut-être lié à la maladie de Parkinson » dont il souffre, depuis deux ans. Son état est jugé sérieux. 

 

L’humoriste franco-algérien, Mohamed Fellag, egalement acteur et romancier, a été hospitalisé en région parisienne depuis mercredi soir. Selon les informations du Correspondant, il avait fait une chute à son domicile de Fontainebleau, dans le département de la Seine-et-Marne, alors qu’il se trouvait dans sa salle de bain. « Le Samu s’est déplacé sur les lieux et a constaté que son état nécessite une évacuation immédiate », rapporte un ami de l’artiste. Déclarant que l’inquiétude de l’équipe médicale n’était pas liée à cette ” chute qui lui a provoqué une perte de conscience”, mais à son état général, qui s’est ” dégradé “.

 

Car Mohamed Fellag souffre de la maladie de Parkinson, une pathologie neurodégénérative progressive, caractérisée par la destruction de certains neurones du cerveau et par l’accumulation d’amas protéiques toxiques pour les cellules nerveuses. Dans les cas extrêmes, ses complications peuvent provoquer des difficultés à parler ou à se déplacer.

 

Erreur médicale ou simple rumeur ?

Selon son entourage proche, il aurait contracté cette maladie, il y a deux ans, juste après son hospitalisation dans un hôpital parisien, où il a été opéré du dos, à deux reprises. Pensent, de fait, qu’il aurait été victime d’une “erreur médicale”. Mais à ce jour, rien en permet “ d’étayer ou d’écarter l’hypothèse d’un lien entre sa pathologie et l’intervention chirurgicale subie”, bien que son bilan post-opératoire confirme l’existence d’un ” nerf abîmé dans la région de la colonne vertébrale”. Juste sous la cicatrice.

 

Une chose est certaine, c’est depuis cette période que Mohamed Fellag n’est pas remonté sur les grandes scènes artistiques, alors qu’il était habitué à écumer les théâtres parisiens et canadiens. Ces derniers temps, “pour se ménager, il en arrivé à suspendre la plupart de ses projets. Dont” un déménagement à Paris, l’écriture d’une pièce ou encore la publication de son nouveau roman, prévue pour le mois de février dernier”.

 

A terme, poursuit notre interlocuteur. le risque est qu’il perde ses capacités motrices et “qu’il ne puisse plus jouer ses pièces”. Mais ” à ce stade de sa maladie, il dispose de toutes ses facultés : il s’exprime normalement et n’a aucune difficulté à se déplacer…”, se réjouit-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

Leco en image

Full Moon

Borderline est une émission du Correspondant, présentée par Tristan Delus. Cette fois, il vous emmène en mer de Chine, à la découverte de l’une des fêtes les plus folles du monde, pour la pleine lune : la Full Moon Party. Chaque mois, ils sont des milliers à s’y rendre, ils viennent de France, d’Amérique ou du Moyen Orient. Avec une seule règle : s’éclater jusqu’au lever du jour. Et sans modération !

Suivez-nous

l’instant t
Mort de Marzouk Hamniane, grand artiste algérien

Marzouk Hamiane, mort d’un grand artiste

Mort de l’artiste algérien, Marzouk Hamiane, à la suite d’une opération chirurgicale dans un hôpital d’Alger. Hommage poignant de son ami, Djaffar Ben Mesbah, journaliste,

Quand le Canard carnarde les Palestiniens

Quand le Canard canarde les Palestiniens…

“Les semaines passent et le Canard Enchaîné poursuit sa ponte dans un nid de mitrailleuses, couvant les oeufs de Netanyahou. Sans une larme d’oiseau pour

Liberia, “le si mal nommé”

Dans ce monde de zapping, où le futur est collé au présent, le journaliste, Christophe Naigeon, a décidé de « déterrer » un conflit oublié.

Spécialiste de l'autisme, Hans Asperger, le docteur des Nazis, qui a envoyé des milliers d'enfants autistes à la mort

Autisme : guerre et psy !

Chaque année, c’est le même “poisson” d’avril : on célèbre la journée de l’autisme, on dénonce la ségrégation, on saupoudre les familles de grosses promesses…